neo colonialisme

Publié le

 

Lu dans Présent :

"Voilà ce qu’on peut lire, sans que cela semble troubler les vigilants gardiens de la dogma antiraciste, sur le site des Indigènes de la République sous la signature de sa présidente, Houria Bouteldja :

 

 

«Aussi douloureux que cela puisse être ressenti par les écorchés du drapeau et les thuriféraires d’une France éternelle et gauloise, NOUS TRANSFORMONS LA FRANCE. En d’autres termes, elle aussi S’INTEGRE à nous. Certes en y mettant le temps, mais nul besoin d’une conspiration fomentée par les masses arabo-négro-berbères ni d’un quelconque complot ourdi par des cellules dormantes de barbus-le-couteau-entre-les-dents. La France ne sera plus jamais comme dans les films de Fernandel. Notre simple existence, doublée d’un poids démographique relatif (1 pour 6) africanise, arabise, berbérise, créolise, islamise, noirise la fille aînée de l’Eglise, jadis blanche et immaculée, aussi sûrement que le sac et le ressac des flots polissent et repolissent les blocs de granit aux prétentions d’éternité.»"

Publié dans SOCIÉTÉ

Commenter cet article