un autre évangile

Publié le


COMMENTAIRE  ELEISON   CXCI  (12 mars, 2011) :

 

    "SOUTANES  DANS LA BALANCE"

    "N'est-il pas au mieux téméraire,  au pire faux, que d'affirmer, comme l'a fait le « Commentaire Eleison »  de la semaine passée (190 du 5 mars), que quiconque possède la plénitude  de la Vérité catholique est aux contrôles de l'Eglise ?  Après  tout,  

1/  Qui est à ces contrôles si ce n'est ceux que  Notre Seigneur y a placés, à savoir les autorités de l'Eglise ?   

2/  Depuis quand n'importe quel prétendant à la  Vérité a-t-il  été proposé à l'Eglise par Notre Seigneur ?  

3/  Si  l'Eglise doit être dirigée par de tels prétendants, n'est-ce  pas une recette pour le chaos dans l'Eglise ?

C'est l'Ecriture Sainte  qui donne la meilleure réponse.

    Lorsque St Paul prêcha aux peuples  de la Galatie (penser à la Turquie d'aujourd'hui) le vrai  Evangile de Jésus Christ, ils acceptèrent avec joie l'Evangile et  portèrent des fruits abondants (Gal. II,14-15 ; III,5). Mais à peine  les eût-il quittés pour prêcher ailleurs qu'arrivèrent parmi eux  des ennemis de Dieu pour prêcher le salut non pas par la foi en Jésus  Christ mais par les opérations de la Loi Ancienne, motamment la circoncision. Par cette provocation envers le véritable évangile, ceci inspira  Saint  Paul de répondre par l' Epître aux Galates. Voici quatre versets du premier Chapitre qui  sont décisifs pour la Tradition:

    (v. 6)  Je m'étonne  que vous ayez passé si vite de celui qui vous a appelés à la grâce  du Christ, à un autre Evangile ;

    (v.7) quoiqu'il n'y en ait point  d'autre ; seulement, quelques personnes sèment le trouble parmi vous,  et veulent  renverser l'Evangile du Christ.

    (v.8) Mais si nous-mêmes  ou un ange du ciel vous évangélisait autrement que nous vous avons  évangélisés, qu'il soit anathème.

    (v.9) Comme nous l'avons déjà  dit, ainsi je le répète : Si quelqu'un vous annonce un autre Evangile  que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème. » (« anathème »  veut dire absolument condamné et excommunié.)

    Or, il est évident que tout  ange apparaissant aux Galates paraîtrait revêtu de toute l'autorité  d'un vrai messager du ciel. De même si St Paul retournait parmi eux,  il paraîtrait auréolé de toute l'autorité qu'il s'était acquise en les évangélisant la première  fois comme Docteur des Gentils. Dans un cas comme dans l'autre, les  apparences de l'autorité ne sauraient guère être plus fortes. N'empêche,  St Paul dit - et il le répète - que les Galates devraient préférer,  pour ainsi dire, le contenu à la soutane, en sorte que si jamais il  changeait le contenu de sa prédication, ils ne devraient en faire aucun  cas, même si sa soutane était devenue entre-temps violette, écarlate  ou blanche ! Répondons donc ainsi aux trois  objections exposées ci-dessus :  

    1/  Notre Seigneur met  en fin de compte aux contrôles de son Eglise non pas les soutanes  mais ceux qui disent la Vérité.   

    2/  Ceux-ci ne font  pas que prétendre avoir la Vérité, ils la possèdent et la disent.  Ce n'est pas la prétention qui fait la Vérité. C'est la Vérité  qui fait sa possession. (Cela, peu d'hommes modernes le comprennent.)   

    3/  La Vérité étant une, il s'ensuit qu'elle unira tous  ceux qui la disent. Le chaos dans l'Eglise ne peut venir que de ceux  qui la rejettent ou la pervertissent. Mgr. Lefebvre a été  grand parce qu'il a discerné que Vatican II glissait dans un  « évangile » autre que celui de Jésus Christ et de St Paul, un évangile  de justification pour les modernistes , et, même les soutanes blanches ne doivent pas être suivies si elles prêchent cet autre "évangile" . Y-a-t-il  une différence avec les soutanes blanches actuelles?    "                                                                                                       Kyrie eleison.  

 

DINOSCOPUS

Publié dans EGLISE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article