LINCEUL DE TURIN, PREUVES PEU CONNUES.

Publié le

SAINTE-FACE.jpg

 

 

 

 

 http://desiebenthal.blogspot.com/2010/05/linceul-de-turin-preuves-peu-connues.html


"Du point de vue scientifique il faut savoir notamment qu'un fait passionnant, encore peu  connu, est intervenu lors de la réfection du Linceul en 2002 : selon les  experts (mais pas encore selon Turin et le Vatican ! ) , une faible image de  la Sainte Face et des mains du Christ a pu être photographiée sur le côté  arrière du Linceul, très similaire – mais pas identique - à l'image bien connue  sur le devant.

Les professeurs Oswald Scheuerman et Giulio Fanti ont pu  déterminer que ces images ne peuvent être venues d'autre chose que d'une  irradiation ou une décharge électrique extrêmement contrôlée émanant du Corps.  Pour que cette image puisse se former, uniquement par un brunissement  superficiel de quelques brins extérieurs du lin sur chaque côté du lin, il  aurait fallu pour chaque côté 14.000 Laser à tir orthogonal avec 60 à 100  millions de Volt, et cela pendant une nano-seconde, et tout cela  émanant d'un  corps censé mort. A-t-on jamais vu un corps mort rayonner ? C'est la preuve  matérielle de la RÉSURRECTION !

Ahurissant ! Depuis 8 ans  les  autorités et de Turin et du Vatican ont du mal à assimiler cette découverte ;  pour l'instant ils ne savent pas faire mieux que d'assurer : « Il n'y a pas  d'image sur le côté arrière du Linceul » , en dépit de toute évidence  scientifique (cf. la photo ...ci-contre ).
backsideface.jpg

Un mathématicien a calculé que l'improbabilité d'un faux, prônée par la télévision  française et d'autres imbéciles, est de 200 milliards à 1. Le fait de la  2e image, sur le côté arrière, multiplie ce taux de 200 milliards de  nouveau par lui-même. Dorénavant il faut plus de « foi » pour croire à  l'inauthenticité du Linceul de Turin que de croire en son authenticité. Il faut  dire aussi, si vous permettez, que Dieu a beaucoup d'humour face aux bêtises  humaines aussi bien dans le domaine scientifique (Carbone 14) que dans le  domaine religieux (le Linceul n'est qu'une « icône »). Dieu met une  couche en plus, au grand étonnement de tous. Le « mystère continu » du  Linceul ne s'arrête pas. Quand apprendrons-nous enfin à croire en Dieu, à Lui  faire confiance et à L'aimer ?"

in " François de Siebenthal".
 

Publié dans SURNATUREL

Commenter cet article