APOLOGETIQUE ISLAM.

Publié le

280px-MahometFanatisme.jpg


"Cette  (fausse) religion monstrueuse a pour toute raison son ignorance, pour toute persuasion sa violence et sa tyrannie, pour tout miracle ses armes, qui font trembler le monde et rétablissent par force l’empire de Satan dans tout l’univers." Bossuet.


 


jackass.jpg



 


 

Saint Thomas  d'Aquin, Somme contre les gentils, livre 1, questions 1 à 20, chapite six

 

"Mahomet a séduit les peuples par des promesses de voluptés charnelles
 
Les fondateurs de sectes ont procédé de manière inverse. C'est le cas évidemment de Mahomet qui a séduit les peuples par des promesses de voluptés charnelles au désir desquelles pousse la concupiscence de la chair. Lâchant la bride à la volupté, il a donné des commandements conforme à ses promesses, auxquels les hommes charnels peuvent obéir facilement.
Mahomet a entremêlé les vérités de son enseignement de beaucoup de fables
En fait de vérités, il n'en a avancé que de faciles à saisir par n'importe quel esprit médiocrement ouvert. Par contre, il a entremêlé les vérités de son enseignement de beaucoup de fables et de doctrines des plus fausses. Il n'a pas apporté de preuves surnaturelles, les seules à témoigner comme il convient en faveur de l'inspiration divine, quand une oeuvre visible qui ne peut être que l'oeuvre de Dieu prouve que le docteur de vérité est invisiblement inspiré.
Mahomet a prétendu au contraire qu'il était envoyé dans la puissance des armes
Il a prétendu au contraire qu'il était envoyé dans la puissance des armes, preuves qui ne font point défaut aux brigands et aux tyrans. D'ailleurs ceux qui dès le début crurent en lui ne furent point des sages instruits des sciences divines et humaines, mais des hommes sauvages, habitants des déserts, complètement ignorants de toute science de Dieu, dont le grand nombre aida, par la violence des armes à imposer sa loi à d'autres peuples.
Aucune prophétie divine ne témoigne en sa faveur
Aucune prophétie divine ne témoigne en sa faveur.
Bien au contraire il déforme les enseignements de l'ancien et du nouveau testament par des récits légendaires, comme c'est évident pour qui étudie sa loi.

Aussi bien, par une mesure pleine d'astuces, il interdit à ses disciples de lire les livres de l'Ancien et du Nouveau Testament qui pourraient le convaincre de fausseté. C'est donc chose évidente que ceux qui ajoutent foi à sa parole, croient à la légère."

(Source: Saint Thomas d'Aquin , Somme contre les Gentils - les païens -, livre 1, questions 1 à 20, chap. 6.)

 
 
Pascal, lui, grand philosophe et grand scientifique (un des derniers génies universels ) disait :


"Ce n'est pas par ce qu'il y a d'obscur dans Mahomet, et qu'on peut faire passer pour un sens mystérieux, que je veux qu'on en juge, mais par ce qu'il y a de clair, par son paradis, et par le reste ; c'est en cela qu'il est ridicule. Et c'est pourquoi il n'est pas juste de prendre ses obscurités pour des mystères, vu que ses clartés sont ridicules."

Publié dans APOLOGÉTIQUE

Commenter cet article

jipé 24/12/2016 09:58

ignorant, luc 19 27 est une parabole sur le jugement de la fin des temps . Aucun miracle dans l'islam . Qui a tué le plus de monde sur terre depuis l'Egire . Je n'ai qu'une requête à votre égard :FOUTEZ NOUS LA PAIX . AMEN.

zoubakine 07/05/2015 07:34

Quand j'atterris sur ce genre de blog, je me pose souvent deux questions :

- quel intérêt y a-t-il à faire des copier-coller et reprendre le papier d'un autre site en l'occurrence celui de l'ultra-sioniste dreuz.info; lisez des livres, réfléchissez un peu et pondez des
articles personnels, cela serait plus enrichissant pour vous comme pour vos lecteurs.

- ensuite, tenir un blog dans le but de cracher sa haine de l'Islam, des Musulmans et du prophète Muhammad (paix et bénédiction sur lui) sans même rien connaître à cette religion et cette
civilisation, je trouve ça vraiment consternant et choquant malgré que je sois convaincu que la bêtise est un fléau majeur de notre époque (tv, foot, poker, bière, shit, ragotage, mesquinerie,
monsieur et madame je-sais-tout, mauvais esprit et futilités en tout genre).


Avant de parler d'Islam, il faudrait ouvrir et lire un peu son livre saint le Coran. Oui je sais d'avance ! Vous allez me répondre que c'est un livre qui prêche la haine et le meurtre des Juifs et
des Chrétiens, la lapidation des femmes, et que Muhammad était un horrible assassin assoiffé de sang qui passait son temps à faire la guerre. Mais ce que vous ne comprenez pas c'est que pour être
objectif il faut toujours remettre les choses dans leurs contextes. A cette fin, je vous conseille un bon documentaire, l'Islam empire de la foi, dont les intervenants sont des historiens de
différentes universités d'Amérique ou d'autres, c'est en trois parties et c'est très instructif et très pratique quand on est réticent à ouvrir un livre :
https://www.youtube.com/watch?v=asMU6PYPmNw


Ensuite, Muhammad tout comme Jésus (paix et bénédiction sur eux) étaient des guerriers de Dieu. Vous en doutez ? Pourtant, dans l'Évangile, Jésus dit : « Je ne suis pas venu apporter la paix, mais
le glaive » [Matthieu, 10:34]; il dit aussi : « Amenez ici mes ennemis, qui n'ont pas voulu que je régnasse sur eux, et égorgez les en ma présence » Luc 19-27


Pour être clair là-dessus, il n'y a pas de contradiction entre le message d'amour et de paix de Jésus et les passages cités ci-dessus. Il faut juste remettre les choses dans leurs CONTEXTES.

Il y a ennemis et ennemis : la première catégorie sont les simples gens ennemis les uns des autres pour une femme, de l'argent, un bout de terre, parce qu'ils sont de deux nations opposées etc; la
deuxième catégorie qui est très bien identifiée dans les Evangiles et que Jésus a dénoncé sont les scribes et pharisiens qui détournent les gens de Dieu en déformant les Ecrits saints. Eux, on peut
leurs coupé la tête car ce sont de véritables démon-humains. Ok ? Contexte!!!


Mais pour comprendre cela il faut connaître la vie. Car comme il est dit en Islam, il y a les ennemis respectables et les ennemis méprisables. Les premiers sont loyaux les seconds vils et sournois.
C’est comme les bonhommes à l’ancienne qui se foutaient sur la gueule pour ensuite se serrer la pince et devenir les meilleurs amis du monde. C’est pas Muhammad qui a inventé la guerre. Il a fait
la guerre parce qu’elle avait lieu d’être. Il y a des guerres justes et d’autres qui ne le sont pas. C’est tout.


Mais pourquoi toujours présenter les Arabes comme des belliqueux va-t’en-guerre assoiffés de sang qui veulent conquérir la planète entière ? Pour les besoins de la propagande actuelle bien-sûr. Il
est vrai qu’Alexandre de Macédoine, les Romains, les Vikings et les Conquistadors étaient des enfants de cœur. Savez-vous que la conquête de la Gaule par Jules César a fait un million de mort et un
million de gaulois ont été réduits en esclavage (femmes et enfants). Ah ! Ces braves Romains qu’on admire tant ! De plus, si vous étudiez un peu l’histoire, vous constaterez que les conquérants
arabes étaient très respectueux des peuples conquis et ne les obligeaient aucunement à se convertir à l’Islam sous menace de mort. Les conversions massives à l’Islam se sont faites ultérieurement
une fois que le monde arabo-musulman est devenu une grande civilisation. Regardez le film Kingdom of heaven et comment y est dépeint le personnage de Saladin. Même les Américains dans leurs
super-productions sont obligés d’admettre qu’à cette époque les barbares c’étaient les croisés et non les Arabes. "On peut mentir une fois à tout le monde, on peut mentir tout le temps à une
personne, mais on ne peut pas mentir tout le temps à tout le monde." Abraham Lincoln (1809-1865)


Maintenant, parlons un peu des Juifs. C'est vrai qu'eux sont très respectueux des croyances des autres. Le peuple auto-proclamé élu pour l'éternité est un modèle de tolérance. Voyons ce qu'en dit
leur mentor, le fumeux Maïmonide : « Le premier à avoir adopté ce plan [de détruire toute trace de la nation juive] a été Jésus le Nazaréen, que ses os soient réduits en poussière… Il a incité les
gens à croire qu'il était le prophète envoyé par Dieu pour clarifier les ambiguïtés dans la Torah, et qu'il était le Messie qui était prédit par chacun des prophètes. Il a interprété la Torah et
ses préceptes de telle façon que cela conduisait à leur suppression totale, à l'abolition de tous les commandements et à la violation de tous les interdits. Les sages, que leur mémoire soit bénie,
ayant été au courant de ses plans avant que sa réputation ne se répande parmi notre peuple, lui infligèrent une punition.

Daniel avait déjà fait allusion à lui quand il présageait la déchéance d'un méchant et d'un hérétique parmi les Juifs qui tentera de détruire la Loi, se proclamera prophète, prétendra faire des
miracles et affirmera être le Messie, comme il est écrit, "Et les fils sans loi parmi ton peuple se révolteront pour accomplir la vision, mais ils succomberont" (Daniel 11:14). »

Sans mentionner les insultes proférées dans le Talmud envers Jésus et la Vierge Marie.


Il n'est pas étonnant finalement que Jésus annonce Muhammad (https://www.youtube.com/watch?v=WLzZECbws8w) car il n'y a qu'un Dieu, qu'une véritable religion qui est la soumission à la Volonté de
Dieu, et donc tous les prophètes de tous temps ont été envoyés par Dieu, l'Unique, l'Eternel, qui se suffit à Lui même.

Mais il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre et il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.


Aussi, quelques citations :

Gandhi :

« Je suis désormais plus que jamais convaincu que ce n’était pas l’épée qui créait une place pour l’Islam dans le cœur de ceux qui cherchaient une direction à leur vie. C’était cette grande
humilité, cet altruisme du prophète, l’égard scrupuleux envers ses engagements, sa dévotion intense à ses amis et adeptes, son intrépidité, son courage, sa confiance absolue en Dieu et en sa propre
mission. »

Georges Bernard Shaw :

« Si un homme comme Mohammed gouvernait le monde, il parviendrait à résoudre ses problèmes et à lui assurer la paix et le bonheur dont il a besoin »

« J'ai étudié-le merveilleux homme- et à mon avis, loin d'être un AntéChrist, il mérite le titre de sauveur de l'humanité. »

Le professeur Rao :

« Le monde a vu en la personne du prophète de l'Islam, le plus rare phénomène sur terre, évoluant en chair et en os »

Annie Besant

« Il est impossible, pour quelqu’un qui étudie la vie et le caractère du grand Prophète d’Arabie, pour quelqu’un qui sait comment il enseignait et de quelle façon il vivait, d’avoir d’autre
sentiment que le respect pour ce prophète prodigieux, l’un des grands messagers de l’Etre Suprême. Même si mes discours contiennent bien des choses qui sont familières à beaucoup d’entre vous,
chaque fois que moi-même je les relis, je sens monter en moi une nouvelle vague d’admiration, un nouveau sentiment de révérence, pour ce prodigieux grand maître arabe »


Montgomery :

« La façon dont il accepta les persécutions dues à sa foi, la haute moralité des hommes qui vécurent à ses côtés et qui le prirent pour guide, la grandeur de son œuvre ultime, tout cela ne fait que
démontrer son intégrité fondamentale. La supposition selon laquelle Mohammad serait un imposteur soulève plus de problèmes qu’elle n’en résout. Et pourtant aucune des grandes figures de l’histoire
n’est si peu appréciée en Occident que le Prophète Mohammad »

Alphonse de LAMARTINE :

« Philosophe, orateur, apôtre, législateur, guerrier, conquérant d' idées, restaurateur de l' esprit humain, révélateur de dogmes rationnels d' un culte sans images, fondateur de vingt empires
terrestres et d' un empire spirituel, voilà Mahomet ! A toutes les échelles où l' on mesure la grandeur humaine, quel homme fut plus grand ?»

« Jamais homme ne se proposa volontairement ou ionvolontairement un but plus sublime, puisque ce but était surhumain: saper les superstitions interposées entre la Créature et le Créateur, rendre
Dieu à l' homme et l' homme à Dieu, restaurer l' idée rationnelle et sainte de la divinité dans ce chaos de dieux matériels et défigurés de l' idolatrie.
Jamais homme , n' entreprit, avec si faibles moyens, une oeuvre si demesurée aux forces humaines, puisqu il n' a eu dans la conception et dans l' execution d' un grand dessein, d' autre instrument
que lui-même, et d' autres auxiliaires qu' une poignée de barbare dans un coin du désert.
Enfin, jamais homme n' accomplit en moins de temps une si immense et si durable révolution dans le monde,