800 ANS DE REIMS...

Publié le

reims.jpg


“Selon l’adjoint au maire à la Culture de Reims, Jacques Cohen, « on a du se battre avec l’archevêque (Mgr Thierry Jordan, ndlr) pour que le Notre Père ne soit ni chanté ni récité » lors de la cérémonie du huit-centenaire de la cathédrale de Reims. « Nous (l’équipe du maire socialiste Adeline Hazan, ndlr) sommes des laïques ». Ils ont finalement obtenu gain de cause. Et si l’Ave Maria a été toléré, c’est parce que la cathédrale s’appelle Notre-Dame… « Il a fallu négocier, ça s’est passé directement entre le cabinet du maire et l’archevêque. "Ça n’a pas été simple » a confié en marge de la cérémonie l’évêque auxiliaire Mgr Boishu."

In le projet J.

Publié dans EGLISE

Commenter cet article