++ Eglise, misère ++

Publié le

La foi est par conséquent "perfectionnement de nos capacités cognitives" et participation à la connaissance que Dieu a de lui-même et du monde ; l'espérance, "nous la ressentons" comme préparation à la rencontre avec le Seigneur, qui marquera le plein accomplissement de cette amitié qui dès maintenant nous lie à Lui. Et la charité nous introduit dans la vie divine, en nous faisant considérer "tous les hommes comme des frères", selon la volonté du Père céleste commun.

De qui ce charabia, hélas ?  :   B XVI, dans son discours sur Saint Bonaventure, et si vous voulez la définition de la FOI, ESPERANCE et CHARITE selon le Magistère constant de l'Eglise, voir le Catéchisme du Concile de Trente, et l'enseignement constant de l'Eglise.

Publié dans EGLISE

Commenter cet article